Le Cheval dans l’Antiquité


Après deux expositions sur la mythologie et les figures de divinités, la galerie Phoenix Ancient Art propose, à l’occasion de la première exposition de 2010, un sujet plus proche du commun des mortel : les visiteurs seront invités à s’approcher d’un ensemble d’objets dont le dénominateur sera le cheval, un des animaux les plus importants dans l’histoire des civilisations humaines.

Domestiqué peut-être déjà entre le VIe et le IVe millénaire avant notre ère par les nomades des steppes asiatiques, ces quadrupèdes n’ont pris une grandes importance que beaucoup plus tard (IIe millénaire), sous l’impulsion de quelques découvertes comme le mors et les techniques de traction et de portage.

L’ensemble des pièces qui seront présentées comporte différentes catégories d’objets : de la statuaire, surtout de plus petites et moyennes dimensions, au vases en céramique avec des scènes peintes, des mosaïques ou encore, des reliefs en marbre, le cheval a permis a d’innombrables artistes, provenant des quatre coins du monde antique (steppes asiatiques, Proche-Orient, monde gréco-romain ou byzantin), d’exprimer leur immense talent, et surtout, ce sont des témoignages que nous avons le privilège de pouvoir encore apprécier de nos jours.

Un autre quadrupède, très proche du cheval, qui a également joué un rôle fondamental dans le développement des transports, n’a pas été oublié : l’âne! Moins noble certes, mais beaucoup plus résistant et apte à la vie dans les régions arides du Proche-Orient et du monde méditerranéen. Son importance est prouvée par de nombreux faits : pour les Grecs, par exemple, l’âne était l’animal de Dionysos, le dieu du vin; et n’oublions pas que le Christ est entré à Jérusalem sur le dos d’un âne.


Date
: 29.04.2010
Time
: 10h30-18h30
Place
: Geneva

Menu